L’ antisémitisme, c’est NON

Total
0
Shares
© andyller

La République ne peut rester silencieuse. L’année 2018 a vu une explosion des actes antisémites de 74%. Lundi dernier, un habitant de La Garenne-Colombes de confession juive a découvert une croix gammée tracée sur la porte de son domicile. J’étais ce matin à la synagogue de Courbevoie-La Garenne pour exprimer ma solidarité et mon soutien à la communauté juive.
L’histoire ne recule pas, elle avance sans répit, comme le temps qui passe. Elle est présente pour forger la mémoire collective, tirer enseignement des erreurs, de la folie des hommes, de l’holocauste et des barbaries.
Nous avons la responsabilité citoyenne de parler dans nos écoles de la Shoah, de la persécution et de l’assassinat de 6 millions de juifs par l’Etat nazi. Est-il normal que des enfants juifs soient obligés dans certain quartier de quitter l’école publique face à la haine et aux préjugés antisémites et de son développement sous la forme de l’antisionisme ?
Ce n’est pas le visage de la France et de notre pays. Les difficultés que nous rencontrons développent le racisme, ce sont le foyer de ces haines collectives. 
Comme l’a dit notre Président Emmanuel Macron “L’antisémitisme n’est pas le problème des Juifs, c’est le problème de la République.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devriez aimer également